Loading

FORUM • CULTURE ET ÉCONOMIE

Arrêter les frais - (plus) un tabou pour le financement de la culture?

Alte Kaserne, Winterthour
7–8 mars 2019

Thème 2019

Arrêter les frais - (plus) un tabou pour le financement de la culture?

Le concept d’innovation a beaucoup été invoqué ces dernières années. Mais la nouveauté nécessite des moyens appropriés. De nombreux projets sont lancés et leur hypothétique fin est rarement discutée. Il est souvent oublié que ces initiatives, comme du reste les institutions bénéficiant de subventions fixes, immobilisent des fonds qui seraient nécessaires pour financer de nouveaux projets. Or, il est aujourd’hui pratiquement impossible de trouver des fonds supplémentaires pour la promotion de la culture.
Dans plusieurs endroits en Suisse, les budgets culturels ont atteint leur limite.
Si une plus grande part du gâteau n’est pas prévue pour la culture, il est certain que l’innovation ne devient possible que si l’«ancien» cède place au «nouveau».

Personne, dans l’encouragement de la culture, ne parle toutefois ouvertement d’arrêter; personne ne veut toucher aux institutions existantes et aux projets en cours. Il y a pourtant bel et bien des activités auxquelles on pourrait et devrait mettre fin pour des raisons variées: nécessité interne, objectifs atteints, contraintes extérieures comme le renoncement d’un partenaire important ou encore les grands bouleversements entrainés par la numérisation.

Le 19e FORUM • CULTURE ET ÉCONOMIE veut détabouiser le désengagement et se pencher sur le «pourquoi», le «comment» et le «quand». Alors que ce sont en particulier les pouvoirs publics qui semblent avoir des difficultés à mettre fin à un subventionnement, comment les fondations et les sponsors se comportent-ils en la matière?
Des exemples de Suisse et de l’étranger devraient servir de sources d’inspiration pour une planification prévoyante, une communication claire ou des modèles de remplacement (aussi en matière de financement). Car «arrêter les frais» n’implique pas nécessairement un échec et peut être, au contraire, une manière de faire naître de nouvelles perspectives.

Sous réserve de modifications.

Situation

Pourquoi FORUM • CULTURE ET ÉCONOMIE?

Le FORUM • CULTURE ET ÉCONOMIE a été fondé en janvier 2001 à Montreux sous forme de groupement informel. Il est basé sur l’indépendance et la liberté de décision de ses membres et peut être étendu à tout moment.

Le FORUM • CULTURE ET ÉCONOMIE veut approfondir les connaissances relatives aux interactions entre les dimensions économiques et politiques de la culture, et proposer des options d’action aux responsables du financement de la culture.

Le FORUM • CULTURE ET ÉCONOMIE veut améliorer les conditions cadre pour un financement suffisant et permanent d’institutions et de projets culturels par les pouvoirs publics et les privés.

Le FORUM • CULTURE ET ÉCONOMIE s’est fixé pour objectif

  • de développer les échanges d’informations sur les activités de ses partenaires
  • de permettre la réalisation de grands projets grâce à la mise en commun des efforts de ses membres
  • d’améliorer la collaboration des forces économiques et culturelles
  • de former une plate-forme pour le financement de la culture en Suisse à travers des manifestations et des travaux de relations publiques

Conférence

Le FORUM • CULTURE ET ÉCONOMIE est dirigé par la conférence, qui est responsable des activités du forum. La conférence comprend actuellement les personnes et institutions suivantes:

  • Hedy Graber, Responsable de la Direction des Affaires culturelles et sociales, Fédération des coopératives Migros
  • Jacques Cordonier, Chef de Service de la culture Valais
  • Rebekka Fässler, Stiftung Corymbo, déléguée SwissFoundations
  • Jacqueline Falk, Cheffe des Affaires Culturelles, Ville de Zoug
  • Yves Fischer, Directeur suppléant Office fédéral de la culture
  • Lorenz Furrer, Swisslos
  • Rosmarie Lang Richner, Secrétaire générale Fondation Nestlé pour l’Art
  • Danielle Perrette, Directrice Communication et Relations Publiques, Loterie Romande
  • Claudia Puppato, Cultural Engagement Manager, Swiss Re Management Ltd
  • Marius Risi, Chef de Service de la culture et du sport, Canton d'Obwald
  • Sabina Schwarzenbach, Directrice ad interim, Pro Helvetia, Fondation suisse pour la culture
  • Lorenzo Sganzini, Direttore Dicastero Attività culturale Città di Lugano
  • Mira Song, Head National Sponsorships, Credit Suisse (Schweiz) AG
  • Björn Wäspe, UBS, Managing Director Head Brand Activation, Sponsorship & Events